Tutoriel / Guide cPanel pour débutant (2020)

Si vous venez de vous inscrire à un nouveau serveur Web, il est probable qu’il fonctionne sur cPanel. Dire que quelque chose comme 90% de toutes les sociétés d’hébergement Web utilise cPanel ne serait pas une surestimation. C’est donc là que le tutoriel cPanel suivant entre en jeu.


Vous y apprendrez:

  • ✅ comment utiliser cPanel
  • ✅ comment configurer votre nom de domaine dans cPanel
  • ✅ comment configurer votre site Web avec cPanel en quelques minutes
  • ✅ et plus

Pourquoi devriez-vous lire ce tutoriel cPanel?

  • Ici sur hostingfacts.com, tester différentes plates-formes d’hébergement est quelque chose que nous faisons pour vivre. Nous savons ce genre de choses.
  • De nombreux autres guides sur le Web ont tendance à être super-techniques, mais pas les nôtres. Vous n’avez pas besoin de connaissances préalables ni de compétences en gestion de serveur pour apprendre avec nous.
  • Nous avons écrit ce tutoriel cPanel avec le débutant à l’esprit.
  • Vous pouvez utiliser CTRL + F pour trouver des réponses aux questions courantes.
  • Ce guide est mis à jour pour les versions modernes de cPanel 2019.

Contents

Table des matières

1. cPanel – Les bases
2. Une introduction rapide à l’interface cPanel
3. Mise à jour de vos préférences (mots de passe, contacts, etc.)
4. Gestion des noms de domaine (ajout, suppression, etc.)
5. Comptes et paramètres de messagerie (filtres anti-spam, comptes de messagerie supplémentaires)
6. Gérer vos fichiers (via FTP)
7. Bases de données
8. Installations en un clic (WordPress et autres)
9. Sauvegarde de votre site Web
10. Vérification de vos statistiques

En cours de route, nous vous donnerons également quelques conseils et astuces utiles qui faciliteront la gestion de votre site Web..

1. Tutoriel cPanel – Les bases

Pssst… Si vous savez déjà ce qu’est cPanel et que vous vous êtes connecté, passez à la section suivante en cliquant ici – vous ne manquerez de rien.

1.1. Qu’est-ce que cPanel?

�� En termes simples, c’est un panneau de contrôle où vous pouvez gérer tous les éléments de votre compte d’hébergement Web.

Les sociétés d’hébergement Web aiment mettre cPanel à la disposition de leurs clients pour plusieurs raisons clés: c’est un tableau de bord simple à utiliser, bien entretenu avec des mises à jour régulières, des améliorations et des mesures de sécurité.

1.2. Que puis-je faire dans cPanel?

Beaucoup… cPanel est l’endroit où vous arriverez:

  • Connectez les noms de domaine à votre hébergement
  • Configurer des e-mails pour votre site
  • Installer WordPress (ou un autre système de gestion de contenu)
  • Sauvegardez votre site Web
  • Téléchargez des fichiers sur votre serveur
  • Vérifiez votre bande passante et d’autres statistiques d’utilisation
  • Modifier divers paramètres de sécurité
  • Installez des applications complémentaires sur votre serveur
  • Créer de nouvelles bases de données / gérer celles existantes
  • Configurer diverses optimisations

Et bien plus encore – nous ne faisons qu’effleurer la surface ici. Ne soyez pas intimidé, cependant. Bien que cPanel vous offre un énorme volume de fonctionnalités et de personnalisations à prendre en charge, vous n’avez pas vraiment besoin de toutes les comprendre pour gérer efficacement votre site Web. Nous allons tout couvrir dans ce guide.

1.3. Comment me connecter à cPanel?

S’il s’agit de votre première connexion, votre hébergeur aurait dû vous fournir le nom d’utilisateur et le mot de passe nécessaires..

�� La plupart des sociétés d’hébergement ont des liens vers votre cPanel une fois que vous vous êtes connecté à votre compte d’hébergement.

Par exemple, si vous hébergez votre site avec SiteGround, vous pouvez accéder à cPanel à partir de votre profil utilisateur dans l’onglet “Mes comptes”:

Panneau SiteGround

Si vous êtes avec Bluehost, le lien menant à cPanel est en fait celui intitulé «Avancé»:

Bluehost cpanel

Si vous ne trouvez pas de lien direct dans le panneau de votre fournisseur d’hébergement, vous pouvez soit contacter le support technique et leur demander comment accéder à cPanel, soit vous pouvez flairer et essayer de deviner la bonne adresse cPanel. Cela semble farfelu au début, mais c’est en fait très faisable. Voici comment:

Lancez votre navigateur et entrez l’adresse de votre site Web suivie de: 2082 (pour http) ou: 2083 (pour https). Par exemple:

http://www.YOURDOMAIN.com:2082

Ou:

https://www.YOURDOMAIN.com:2083

Il vous sera alors demandé de saisir votre nom d’utilisateur et mot de passe cPanel.

1.4. Et si j’ai besoin d’aide supplémentaire?

Ce guide explique toutes les bases et vous donne des instructions étape par étape pour effectuer certaines des tâches les plus courantes telles que la configuration de sites Web, de comptes de messagerie et de noms de domaine. Si vous avez besoin d’un peu plus d’aide, cPanel a ses propres didacticiels vidéo ici.

Il existe également BEAUCOUP de documentation disponible sur chaque page de cPanel lui-même, généralement répertoriée en haut. Par exemple:

cpanel docs

2. Une introduction rapide à l’interface cPanel

Une fois connecté, vous devriez voir un écran similaire à celui-ci:

Tutoriel cPanel - tableau de bord

Il s’agit de la dernière version de cPanel pour 2020. Elle utilise un thème appelé «Lanterne en papier».

2.1. Mon interface cPanel est différente! Maintenant quoi?!

Tout d’abord, ne paniquez pas.

Pour changer le style de votre cPanel, trouvez la section “PRÉFÉRENCES” (elle est généralement près du bas) et cliquez sur “Changer de style”:

Changer le style

Vous aurez quelques choix en fonction de ce que votre hôte met à disposition. Dans notre cas, la sélection comprend les styles Basic, Dark, Light et Retro.

Pour travailler sur le même thème sur lequel nous travaillons, choisissez “De base” en cliquant sur le bouton “Appliquer” dans le coin supérieur droit à côté du style. cPanel se rechargera avec le nouveau style appliqué.

2.2. Se déplacer dans l’interface cPanel

Barre de navigation

Vous pouvez trouver la barre de navigation dans le coin supérieur droit de l’écran. Il contient un champ de recherche simple, un lien vers vos préférences utilisateur, une cloche de notification et le lien de déconnexion.

barre de navigation

  • Le champ de recherche vous permet de trouver les options clés dans cPanel. En fait, l’utilisation du champ de recherche est un moyen beaucoup plus rapide de naviguer dans cPanel que d’essayer de naviguer et d’accéder manuellement à une certaine option. Le champ de recherche commence à vous présenter les résultats dès que vous tapez.
  • En cliquant sur le lien des préférences de l’utilisateur, vous pouvez changer votre mot de passe, votre langue, modifier vos informations de contact et vous pouvez également réinitialiser les paramètres de la page en un seul clic.
  • La cloche des notifications est exactement ce qu’elle sonne – un endroit où vous pouvez voir les mises à jour essentielles sur votre configuration d’hébergement ou cPanel lui-même. Habituellement, cPanel utilise des notifications pour vous informer des actualités, des mises à jour critiques, des problèmes de sécurité ou d’autres informations indispensables.
  • Le lien de déconnexion est assez explicite – n’oubliez pas de l’utiliser chaque fois que vous avez fini de travailler avec cPanel.

Barre de recherche

Un champ de recherche supplémentaire – en dehors de celui de la barre de navigation – est visible tout en haut de la page, juste en dessous de la barre de navigation.

Celui-ci fonctionne de manière similaire, mais cette fois, au lieu de vous montrer les résultats dans une liste déroulante, il va filtrer la partie centrale de cPanel. Insérez simplement ce que vous recherchez et cPanel le déterrera pour vous.

recherche cpanel

Barre latérale

Sur le côté gauche de votre écran, vous verrez une barre latérale avec quelques icônes – le nombre exact dépend de ce que votre hôte met à votre disposition. Dans notre cas, de haut en bas, ceux-ci représentent Accueil, Statistiques, Tableau de bord et Gestion des utilisateurs.

Navigation dans la barre latérale cPanel

  • Accueil est la page principale de cPanel où vous pouvez accéder à la plupart des fonctions.
  • Statistiques vous montrer une série de chiffres importants – combien de comptes de messagerie, de comptes FTP (File Transfer Protocol) et de noms de domaine vous avez, ainsi que la bande passante et l’espace disque que vous utilisez.
  • Le tableau de bord est une page de référence rapide où vous trouverez des liens vers certains des liens les plus couramment utilisés, ainsi qu’un aperçu en un coup d’œil de votre bande passante et de l’utilisation de l’espace disque, des statistiques de messagerie, etc..
  • Gestion des utilisateurs est l’endroit où vous pouvez ajouter ou supprimer des utilisateurs de votre compte cPanel. Vous pouvez également voir les comptes de messagerie que vous avez configurés, ainsi que les personnes qui ont accès à votre FTP et à votre disque Web si vous partagez un compte avec d’autres utilisateurs ou administrateurs..

2.3. Réorganisation de la page d’accueil de cPanel

Vous pouvez réduire les sections en cliquant sur le signe «-» dans le coin supérieur droit de chaque section de la page d’accueil pour la réduire.

cpanel reorg

Si vous le souhaitez, vous pouvez également faire glisser et déposer des sections entières pour les réorganiser et placer les plus utilisées en haut.

3. Mise à jour de vos préférences

Lorsque vous vous connectez pour la première fois à cPanel, assurez-vous de visiter la section «PRÉFÉRENCES» pour mettre à jour vos coordonnées et changer votre mot de passe.

préférences

Voici comment procéder étape par étape:

3.1. Changer votre mot de passe

Nous vous recommandons fortement de changer votre mot de passe dès que vous vous connectez à cPanel pour la première fois.

Cliquez sur “Mot de passe” & Sécurité”. Vous serez redirigé vers cet écran:

réussir le changement

Vous devrez entrer votre ancien mot de passe avant d’en choisir un nouveau.

Lorsqu’il s’agit de configurer un nouveau mot de passe, vous pouvez soit profiter du générateur de mots de passe, soit proposer quelque chose par vous-même. L’utilisation du générateur de mot de passe est probablement la bonne voie à suivre, car elle vous donnera un mot de passe solide et sécurisé. Cliquez simplement sur le bouton et laissez le générateur s’occuper du reste:

passer gen

La meilleure façon de sauvegarder ce mot de passe est d’utiliser un gestionnaire de mots de passe (comme LastPass – gratuit). De cette façon, vous n’avez pas à mémoriser le mot de passe. Peu importe ce que vous faites, NE PAS enregistrer votre mot de passe dans un fichier Word ou quelque chose de similaire sur votre ordinateur – où il pourrait être facilement découvert.

3.2. Mise à jour de vos coordonnées

L’une des choses les plus importantes que vous devez faire dans cPanel est de fournir un e-mail où vous pouvez recevoir des mises à jour en cas de besoin.

Pourquoi cette étape est cruciale:

  • Sans un e-mail fonctionnel défini dans cette section, cPanel ne pourra pas communiquer avec vous si quelque chose d’important se produisait avec votre configuration..
  • Vous devez également définir une adresse e-mail qui ne soit associée à aucun nom de domaine que vous hébergez dans ce cPanel; sinon, en cas de problème avec votre configuration, ce domaine pourrait également être compromis, ce qui rendrait impossible toute tentative de communication avec vous..

Pour accéder à ces paramètres, cliquez sur «Coordonnées» pour accéder à l’écran suivant:

Informations de contact

Nous vous recommandons de cocher toutes les cases sous “Préférences de contact”, car ce sont toutes des mises à jour qui pourraient vous alerter d’activités suspectes (par exemple, quelqu’un d’autre qui change votre mot de passe) ou d’un problème d’hébergement (par exemple, l’espace disque utilisé est épuisé)..

3.3. Ajout d’un nouvel utilisateur

Imaginons que vous souhaitiez travailler avec quelqu’un pour vous aider à gérer vos sites Web, ou que vous ayez un partenaire commercial de confiance qui ait également besoin d’accéder à la configuration de l’hébergement. Cette personne aura besoin de son propre profil utilisateur dans cPanel.

Pour ce faire, cliquez sur l’icône «User Manager» qui se trouve dans la même section «PREFERENCES».

gestionnaire d'utilisateurs

Vous serez dirigé vers l’écran suivant:

utilisateurs de cpanel

Dans cette section, vous pouvez voir tous les comptes actuellement définis dans votre cPanel. Il y a trois icônes à côté de chaque compte (vous pouvez les voir dans la capture d’écran ci-dessus):

  • ✉️ l’icône d’enveloppe indique si la personne a un compte de messagerie configuré dans le système – si l’icône est colorée, il y a un compte de messagerie configuré; s’il est grisé, il n’y en a pas
  • �� l’icône du camion indique si la personne possède un compte FTP – encore une fois, colorée pour oui et grisée pour non
  • �� l’icône du disque indique si l’utilisateur peut utiliser les services de disque Web qui font partie de cPanel

Vous pouvez facilement modifier n’importe quel utilisateur là-bas, changer leur mot de passe ou les supprimer avec les options répertoriées sous le nom du compte.

Pour ajouter un nouvel utilisateur, cliquez sur le bouton «Ajouter un utilisateur» dans le coin supérieur droit:

ajouter un utilisateur

Vous serez ensuite dirigé vers l’écran suivant:

ajouter un utilisateur 2

Vous allez ajouter le nom complet de l’utilisateur, le nom d’utilisateur, le domaine auquel le nouvel utilisateur doit être associé et, si vous le souhaitez, un autre e-mail auquel l’utilisateur peut être joint. Il vous sera également demandé de créer un mot de passe pour l’utilisateur.

Juste en dessous de ces champs, vous trouverez une section intitulée “Services” où vous pouvez prendre soin d’une poignée de paramètres clés. Fait intéressant, ils correspondent aux trois icônes que nous avons décrites juste quelques paragraphes ci-dessus:

ajouter un utilisateur 3

  • Email vous permet d’activer / désactiver les comptes de messagerie pour le nouvel utilisateur et également de définir une limite pour l’espace que chaque compte peut avoir.
  • FTP vous permet d’activer / désactiver les comptes d’accéder à votre configuration d’hébergement via FTP. Le FTP peut être utilisé pour télécharger des fichiers sur votre site Web. Vous pouvez choisir le répertoire auquel le nouvel utilisateur aura accès et limiter l’espace qu’il peut utiliser.
  • Disque Web les autorisations doivent être réservées à vos comptes d’administrateur de niveau supérieur uniquement. L’accès au niveau «lecture-écriture» donne à l’utilisateur toutes les autorisations pour faire à peu près tout ce qu’il souhaite dans le répertoire spécifié (y compris la suppression de fichiers)! “Lecture seule” permet uniquement la lecture, le téléchargement et la liste des fichiers.

Lorsque vous avez terminé avec ces paramètres, cliquez sur “Créer” ou “Créer et ajouter un autre utilisateur” au bas de la page des paramètres.

4. Gestion des noms de domaine

La section “DOMAINES” de cPanel est votre lieu de prédilection lorsque vous souhaitez ajouter un nouveau nom de domaine (celui que vous venez d’acheter) à votre compte d’hébergement, gérer vos domaines existants, ainsi que configurer des sous-domaines.

domaines

4.1. Ajout d’un nouveau nom de domaine

Pour ajouter un nom de domaine à votre cPanel (et donc à votre package d’hébergement), vous devrez cliquer sur «Domaines complémentaires» dans la section «DOMAINES» ci-dessus..

Un domaine complémentaire est un nom de fantaisie pour un nom de domaine standard que vous pouvez utiliser pour créer un site Web entièrement fonctionnel – ce qui signifie que vous pouvez héberger plusieurs noms de domaine à partir du même panneau de contrôle.

Sur l’écran “Domaines complémentaires”, vous serez invité à saisir votre nouveau nom de domaine ainsi que quelques autres paramètres:

ajouter un domaine

  • Nouveau nom de domaine – le nom de domaine exact que vous avez enregistré – moins le www. partie.
  • Sous-domaine – celui-ci sera rempli automatiquement dès que vous entrez votre nouveau nom de domaine dans le champ ci-dessus. Il vaut mieux laisser cela intact. cPanel l’utilise pour certains routages internes qui n’ont pas beaucoup de pertinence d’un point de vue utilisateur.
  • Racine du document – l’emplacement sur le serveur où seront les fichiers de votre nouveau domaine. Il est également rempli automatiquement. Il est préférable de respecter ces paramètres recommandés.

Cliquez sur «Ajouter un domaine» pour terminer.

4.2. Modification / suppression d’un nom de domaine

Sur ce même écran “Domaines complémentaires”, il y a une section intitulée “Modifier le domaine complémentaire” où vous pouvez prendre soin de tous les domaines actuellement attribués à votre compte – cela inclut les gérer, définir des redirections ou supprimer complètement des domaines.

domaines complémentaires

L’utilisation ici est simple. Il y a des liens pour supprimer et gérer les redirections sur la droite. En cliquant sur l’un d’eux, vous verrez un autre panneau de paramètres où vous pouvez confirmer la suppression ou entrer la destination vers laquelle vous souhaitez rediriger le domaine.

4.3. Gérer les sous-domaines

Chaque fois que vous ajoutez un nouveau domaine à votre compte (couvert ci-dessus), cPanel créera également un sous-domaine correspondant pour accompagner. Voici comment cela fonctionne généralement, basé sur un exemple:

Supposons que le nom de votre compte cPanel soit john et que l’hôte s’appelle greathost.com. Dans ce cas, votre domaine de serveur principal sera john.greathost.com. Une fois que vous avez ajouté un nouveau domaine complémentaire, disons, johnsworld.com, cPanel créera également un sous-domaine appelé johnsworld.john.greathost.com.

Maintenant, ce qui est regrettable dans une telle configuration, c’est que ce nouveau sous-domaine contient souvent une copie conforme de votre site Web normal qui est disponible sur johnsworld.com. En d’autres termes, vous obtenez le même site Web deux fois, sous deux adresses: johnsworld.com et johnsworld.john.greathost.com.

Ce n’est pas idéal d’un point de vue SEO. Pour résoudre ce problème, vous devez rediriger ce nouveau sous-domaine vers votre domaine standard. Pour le dire d’une autre manière, après avoir fait cela, quiconque essaie d’aller sur johnsworld.john.greathost.com sera automatiquement redirigé vers johnsworld.com.

Voici comment procéder:

Tout d’abord, cliquez sur «Sous-domaines» dans la section «DOMAINES»:

sous-domaines

Vous serez redirigé vers un panneau où vous pourrez voir tous vos sous-domaines actuels qui ont été configurés.

À ce stade, la colonne «Redirection» est probablement vide.

redirection vide des sous-domaines

Pour modifier cela, cliquez sur le lien “Gérer la redirection” à côté du sous-domaine que vous souhaitez modifier. Sur l’écran suivant, configurez la redirection en entrant le nom de domaine complet vers lequel vous souhaitez rediriger. Dans notre exemple, c’est johnsworld.com. Cliquez sur «Enregistrer» lorsque vous avez terminé.

redirection d'ensemble de sous-domaines

Création de sous-domaines personnalisés

Les sous-domaines ne causent pas seulement des inconvénients mineurs, mais aussi vous permettent d’étendre certaines zones de votre site de manière créative.

Par exemple, si vous souhaitez lancer un nouveau blog dans le cadre de votre site Web, une bonne approche consiste à le faire sous un sous-domaine. Par exemple, si votre site Web principal se trouve à nouveau sur johnsworld.com, vous pouvez envisager de lancer un blog sous blog.johnsworld.com.

Dans ce cas, le blog n’est qu’un exemple. Vous avez toute liberté pour choisir le sous-domaine que vous souhaitez.

Vous pouvez créer un sous-domaine personnalisé sur le même écran où vous avez pris soin de gérer les existants. Remplissez simplement le formulaire en haut.

forme de sous-domaine

  • Sous-domaine. Le nom du sous-domaine que vous souhaitez définir. Soyez bref et n’utilisez que des lettres, des tirets et des chiffres.
  • Domaine. Le domaine parent pour le nouveau sous-domaine.
  • Racine du document. Le répertoire / dossier sur le serveur où seront conservés les fichiers du nouveau sous-domaine. C’est une bonne pratique d’y entrer votre sous-domaine complet. Exemple: blog.johnsworld.com.

Cliquez sur «Créer» pour finaliser la configuration du sous-domaine.

5. Comptes et paramètres de messagerie

L’un des avantages de conserver votre nom de domaine avec un hôte Web compatible cPanel est que vous avez également la possibilité de créer des comptes de messagerie personnalisés pour ce domaine..

Tout cela se passe dans la section «EMAIL» de cPanel.

email

Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreux outils: création de nouveaux e-mails, configuration de redirecteurs, répondeurs automatiques, gestion du spam, etc..

5.1. Configuration d’un compte de messagerie

Naturellement, c’est la première chose que vous voudrez faire. Pour ajouter un nouveau compte de messagerie à votre domaine, cliquez sur «Comptes de messagerie» pour accéder à l’écran suivant (assurez-vous que vous êtes dans le premier onglet – «Ajouter un compte de messagerie»):

ajouter un e-mail

De haut en bas, voici comment configurer votre nouveau compte:

  1. Dans Email, entrez l’adresse à laquelle vous souhaitez être contacté – par exemple, bonjour ou votre nom
  2. Dans Domaine, sélectionnez le nom de domaine approprié dans le champ déroulant. Si vous n’avez pas encore ajouté votre nom de domaine à cPanel, vous devez d’abord le faire.
  3. Dans Mot de passe, créez un mot de passe et assurez-vous qu’il est sécurisé!
  4. Dans Quota de boîte aux lettres, ajuster pour vous assurer que votre e-mail peut fonctionner correctement. N’oubliez pas: les e-mails occupent de l’espace sur votre serveur, vous ne voudrez donc peut-être pas donner à tout le monde un accès illimité. Cependant, 1 Go (= 1024 Mo) est un minimum raisonnable.
  5. Cliquez sur «Créer un compte»

Une fois que vous avez fait tout ce qui précède, vous remarquerez que l’e-mail que vous venez de créer a été ajouté à la liste des comptes de messagerie existants dans l’onglet “Comptes de messagerie”:

courriels existants

Vous pouvez gérer tous les éléments de ce compte ultérieurement – y compris le mot de passe, le quota et d’autres détails.

5.2. Utiliser votre e-mail

Maintenant que vous avez configuré un compte de messagerie – comment l’utilisez-vous?

Vous avez ici deux options principales:

  • Configurer l’e-mail dans un client de messagerie – comme Gmail, Apple Mail, Outlook, etc..
  • Utilisez le webmail

Commençons par le premier:

Comment configurer votre e-mail localement

Cette étape commence un peu contre-intuitive, mais restez avec nous. Donc, pour configurer réellement votre messagerie localement, vous devez d’abord cliquer sur le lien “Accéder à la messagerie Web” qui est visible à côté de votre adresse dans l’onglet “Comptes de messagerie”:

e-mails existants webmail

Cela vous amènera à un nouveau panneau. Une fois sur place, faites défiler jusqu’à la section intitulée «Scripts de configuration automatique du client de messagerie». Vous verrez quelque chose comme ceci:

scripts de configuration de messagerie

Il existe une gamme de liens utiles, tous avec des instructions ou des scripts de configuration prêts à l’emploi pour certains des clients de messagerie les plus populaires. Si le vôtre est sur la liste, cliquez simplement sur le lien à côté et terminez la configuration selon les conseils donnés.

Si vous ne voyez pas votre client ou si vous souhaitez configurer votre messagerie manuellement, alors en dessous de cette section se trouve une autre intitulée “Paramètres manuels du client de messagerie”.

configuration manuelle de l'e-mail

Vous y trouverez toutes les informations dont vous avez besoin.

Accéder à votre messagerie Web

À ce stade, l’accès à votre messagerie Web est très facile. Cliquez sur le lien “Accéder à la messagerie Web” qui est visible à côté de votre adresse dans l’onglet “Comptes de messagerie”:

e-mails existants webmail

Une fois sur place, cliquez sur l’un des clients de messagerie Web disponibles:

webmail

Vous serez immédiatement redirigé vers votre boîte de réception.

Vous pouvez également accéder à votre messagerie Web directement à partir d’un navigateur Web. Accédez simplement à http://YOURDOMAIN.com/webmail et vous serez accueilli par cet écran:

Connexion au Webmail

Entrez l’adresse e-mail et le mot de passe, et vous êtes en.

5.3. Transférer votre e-mail à une autre adresse

Supposons que vous souhaitiez que vos e-mails qui parviennent à [protégé par e-mail] soient transférés vers une autre adresse que vous possédez déjà, comme [protégé par e-mail].

Tout d’abord, cliquez sur «Transitaires» pour arriver sur cet écran:

transitaires

À partir de là, vous pouvez créer un simple redirecteur d’e-mails ou un redirecteur plus sérieux pour l’ensemble de votre nom de domaine. Nous allons rester avec l’ancien ici.

Pour transférer votre e-mail, cliquez sur le bouton «Ajouter un transitaire». Vous verrez ceci:

redirecteurs d'e-mails

Voici ce que ces champs signifient:

  • Adresse à transmettre – ici, entrez uniquement la partie utilisateur de l’adresse e-mail que vous souhaitez transmettre. Par exemple, si votre e-mail est [protégé par e-mail], la partie utilisateur de celui-ci est john
  • Domaine – il s’agit de la partie domaine de l’adresse e-mail que vous souhaitez transférer. Par exemple, si votre e-mail est [protégé par e-mail], alors la partie domaine est domain.com
  • Destination – vous avez deux options ici. Cependant, pour rediriger efficacement votre e-mail vers une autre adresse existante, sélectionnez “Transférer à l’adresse e-mail”. Dans le champ ci-dessous, entrez l’adresse e-mail complète où vous souhaitez rediriger les messages.

Cliquez sur «Ajouter un transitaire» pour tout configurer.

5.4. Configuration d’une adresse par défaut

Les adresses e-mail par défaut sont un avantage intéressant que vous obtenez lorsque vous hébergez vous-même vos boîtes de réception d’e-mails – comme vous le faites avec cPanel.

Fondamentalement, vous avez la possibilité de capturer tout e-mail entrant envoyé à une adresse e-mail non valide sous votre nom de domaine.

En pratique, cela signifie que vous pouvez utiliser des adresses e-mail inexistantes lors de votre inscription à divers outils / services / profils en ligne et que ces e-mails ne vous parviennent pas sans problème..

Voici un exemple; disons que vous n’avez qu’une seule adresse e-mail configurée pour votre nom de domaine et qu’elle est [protégée par e-mail]. Cependant, lorsque vous vous inscrivez à Netflix, vous ne voulez pas utiliser cette adresse car vous craignez qu’elle ne finisse par fuir sur le Web et ne soit récupérée par des spambots. Dans ce cas, vous pouvez simplement utiliser quelque chose comme [protégé par e-mail] et continuer à le faire fonctionner.

Voici comment configurer cela:

Cliquez sur “Adresse par défaut” dans la section “EMAIL” de cPanel:

Adresse par défaut

Vous verrez ceci:

formulaire d'adresse par défaut

  1. Sélectionnez votre nom de domaine dans le menu déroulant.
  2. Cochez la case intitulée «Transférer à l’adresse e-mail».
  3. Entrez votre adresse e-mail existante dans la case ci-dessous.
  4. Cliquez sur le bouton «Changer».

Vous êtes prêt.

5.5. Configuration des filtres anti-spam

Tout le monde déteste le spam, heureusement, avec cPanel, vous pouvez l’empêcher de frapper votre boîte de réception.

Cliquez sur «Filtres anti-spam» pour voir les options disponibles:

Spam

Selon les paramètres autorisés par votre hébergeur, vous pouvez ou non être en mesure de faire beaucoup dans cette section. Les filtres anti-spam eux-mêmes sont souvent activés par défaut et vous ne pouvez pas les désactiver (comme c’est le cas dans mon cas). Cependant, vous pouvez toujours affiner le fonctionnement des filtres.

Le premier paramètre à prendre en compte est celui intitulé «Supprimer automatiquement le nouveau spam». Bien que cela puisse sembler une bonne idée au début, vous feriez mieux de laisser celle-là. Le problème ici est que vous pouvez rencontrer beaucoup de faux positifs avec des filtres anti-spam – des e-mails qui sont faussement classés comme spam. Par conséquent, vous voulez pouvoir jeter un coup d’œil dans votre dossier de spam de temps en temps et jeter un coup d’œil rapide si quelque chose requiert votre attention. Avec la suppression automatique activée, vous n’aurez pas cette possibilité.

Sous “Configurations supplémentaires”, il y a un lien pour afficher plus d’options. Une fois que vous aurez cliqué dessus, vous verrez ceci:

spam plus

Vous pouvez tester ces paramètres pour mettre manuellement sur liste blanche ou sur liste noire certaines adresses e-mail. C’est probablement une bonne idée de mettre en liste blanche tous les e-mails de votre entreprise ou de tout autre contact essentiel de votre réseau..

6. Gérer vos fichiers

La section «FICHIERS» de cPanel est votre site incontournable pour télécharger des fichiers, sauvegarder votre site Web et gérer vos fichiers via FTP *.

des dossiers

* FTP signifie File Transfer Protocol. Vous pouvez utiliser FTP pour gérer les fichiers associés à votre site Web, que ce soit pour les télécharger, les lire ou les récupérer. Tout ce dont vous avez besoin pour utiliser FTP est une application cliente telle que FileZilla. Alternativement, cPanel vous fournit également des outils pour gérer vos fichiers sans outil FTP. Nous couvrirons cela ensuite.

6.1. Utilisation du gestionnaire de fichiers

Le premier espace à connaître dans la section “FICHIERS” est le “Gestionnaire de fichiers”.

Le «Gestionnaire de fichiers» vous permet de gérer tous les fichiers de vos sites directement à partir de l’interface cPanel plutôt que d’avoir à utiliser un outil FTP tiers.

Cliquez sur l’icône «Gestionnaire de fichiers» (visible dans la capture d’écran ci-dessus) pour commencer. Ce que vous verrez est le panneau central du “Gestionnaire de fichiers”. Cela ressemblera à ceci:

gestionnaire de fichiers

C’est ici que vous pouvez prendre soin de tous les fichiers sur votre serveur, donc vous devrez procéder avec une extrême prudence lors de toute modification.

Il y a quelques petites choses à souligner sur cet écran. Tout d’abord, à gauche, vous trouverez votre dossier racine (principal) et certains sous-dossiers (vous pouvez le voir dans la capture d’écran ci-dessus).

Ensuite, au milieu de l’écran, vous verrez le contenu du dossier que vous avez sélectionné.

Sachant cela, voici quelques choses que vous voudrez peut-être faire:

Créer un nouveau dossier

Pour créer un nouveau dossier, cliquez simplement sur le bouton “+ Dossier” avec le menu supérieur, comme indiqué ci-dessous:

ajouter le dossier

Il vous sera alors demandé de nommer votre nouveau dossier et de saisir la destination où le dossier sera créé.

cPanel nouveau nom de dossier

Lorsque vous avez terminé, cliquez sur «Créer un nouveau dossier» et vous êtes prêt.

Téléchargement d’un fichier à l’aide du Gestionnaire de fichiers

Pour ajouter un fichier – par exemple, un gros fichier vidéo que vous souhaitez que les gens puissent télécharger, ou une photo de qualité que vous souhaitez utiliser sur votre site – vous devez d’abord cliquer sur le dossier où vous voulez télécharger le fichier sur.

Ensuite, cliquez simplement sur le bouton “Télécharger” qui se trouve dans le menu supérieur:

télécharger

Il vous sera demandé de glisser-déposer le fichier que vous souhaitez télécharger, ou simplement de sélectionner le fichier depuis votre lecteur local:

télécharger 2

�� Remarque; Si votre logiciel de site Web vous permet de télécharger des fichiers depuis son interface utilisateur, faites-le au lieu d’aller dans le gestionnaire de fichiers de cPanel. Comme vous allez de toute façon utiliser ces fichiers sur votre site, il est simplement plus facile de gérer les choses de cette façon – le logiciel de votre site Web «verra» le fichier immédiatement. Si vous téléchargez un fichier via le gestionnaire de fichiers ou FTP, cela pourrait ne pas être le cas. WordPress fonctionne très bien avec les fichiers.

6.2. Accéder à votre compte FTP principal

Selon la façon dont votre hébergeur a configuré votre compte cPanel, vous pourrez peut-être vous connecter à votre compte FTP principal en utilisant la même connexion cPanel et passer.

Pour vérifier si c’est le cas, cliquez sur «Comptes FTP» dans la section «FICHIERS». Une fois sur place, faites défiler jusqu’à «Comptes FTP spéciaux». Votre compte FTP principal devrait être là.

ftp principal

Par défaut, le compte FTP principal aura accès au dossier racine.

6.3. Ajout d’un nouveau compte FTP

La création de nouveaux comptes FTP est une bonne pratique lors de l’utilisation de cPanel et du lancement de nouveaux projets / sites Web sur votre configuration d’hébergement.

Avoir un compte par projet est un bon point de départ. L’idée est que vous n’accordez à ces comptes individuels qu’un accès au dossier spécifique auquel ils ont besoin d’accéder – pas à l’ensemble du serveur Web.

Pour créer de nouveaux comptes FTP, cliquez sur «Comptes FTP» dans la section «FICHIERS». Vous verrez cet écran:

comptes ftp

Voici comment remplir ce formulaire et créer un nouveau compte:

  • S’identifier. Ceci est le nom d’utilisateur du nouveau compte.
  • Domaine. Nom de domaine auquel le nouveau compte d’utilisateur sera affecté. Choisissez dans le menu déroulant.
  • Annuaire. Cela définit le plus haut niveau d’accès au répertoire du nouveau compte FTP. Si vous laissez ce champ vide, l’utilisateur aura accès à la racine. Il est préférable de saisir le répertoire associé au projet auquel le compte est destiné.
  • Quota. L’espace maximum que le nouvel utilisateur peut occuper. Meilleur congé à «Illimité».

Une fois que vous avez cliqué sur «Créer un compte FTP», le nouvel utilisateur sera ajouté.

Vous pouvez gérer vos comptes FTP existants sur la même page, sous le nouveau formulaire utilisateur:

gérer les utilisateurs ftp

7. Bases de données

La plupart des sites Web modernes ne peuvent exister sans une base de données fonctionnant silencieusement derrière les rideaux et gérant les données du site Web.

En d’autres termes, tout le contenu de votre site Web, toutes les pages, tous les messages et toutes les données utilisateur sont conservés dans la base de données.

Comme vous vous en doutez, cPanel dispose d’un module assez complet vous permettant de créer et de gérer des bases de données.

7.1. Création d’une base de données

Si vous souhaitez configurer un site Web moderne à l’aide d’un CMS, vous devez d’abord créer une base de données pour celui-ci..

La section «BASES DE DONNÉES» de cPanel propose une poignée d’options:

bases de données

Plus important encore, cPanel vous permet de travailler avec les bases de données MySQL et PostgreSQL. Aux fins de ce guide, nous nous en tiendrons à MySQL, mais travailler avec PostgreSQL est presque le même.

Pour créer une nouvelle base de données, cliquez sur «Assistant de base de données MySQL» dans la section «BASES DE DONNÉES» (voir ci-dessus).

Une fois sur place, vous pouvez commencer à configurer votre nouvelle base de données.

Étape 1: définissez un nom pour votre base de données:

nom de la base de données

Étape 2: créer un utilisateur de base de données qui sera utilisé pour accéder à la base de données (ceci est nécessaire pour pouvoir travailler avec la base de données ultérieurement):

utilisateur de base de données

Étape 3: attribuer les privilèges requis à ce nouvel utilisateur de base de données; il est préférable de sélectionner l’option intitulée “TOUS LES PRIVILÈGES”, comme ceci:

privilèges de base de données

Étape 4: terminé.

À ce stade, votre nouvelle base de données a été définie.

Pour le voir, retournez à la page principale de cPanel et cliquez sur «Bases de données MySQL».

7.2. Gérer les bases de données

Pour voir toutes vos bases de données, allez dans «Bases de données MySQL» dans la section «BASES DE DONNÉES» de cPanel.

bases de données actuelles

Chaque base de données peut être renommée ou supprimée via les liens à droite.

De plus, vous pouvez également y gérer les utilisateurs de votre base de données, un peu plus bas sur la page.

utilisateurs actuels de la base de données

8. Installations en un clic (WordPress et autres)

La prochaine chose que nous allons vous montrer dans ce tutoriel cPanel est de savoir comment installer WordPress (et d’autres applications serveur utiles). Cela accélérera GRAVEMENT le processus de mise en place et de fonctionnement de votre site Web..

Tout d’abord, localisez la section “LOGICIEL” dans votre cPanel, puis cliquez sur “Softaculous Apps Installer”:

Logiciel

Le nom de cet outil est un peu trompeur car ce ne sont pas seulement des applications que vous pouvez installer mais aussi des systèmes de gestion de contenu.

Vous verrez un écran comme celui-ci, COMPLET des applications que vous pouvez installer avec un menu pratique sur la gauche:

softaculous

Comme vous pouvez le voir, Softaculous a toutes les applications Web imaginables là-bas. Lorsque vous jetez un œil à la barre latérale, il existe des programmes d’installation pour les blogs, les microblogs, les forums, les wikis, le commerce électronique et bien plus encore..

Vous pouvez prendre votre temps et regarder autour de vous, voir ce qui est disponible. Cependant, dans le cadre de ce didacticiel cPanel, nous allons voir comment installer la plate-forme de site Web la plus populaire et la plus utilisée de toutes – WordPress. Saviez-vous que WordPress gère plus de 30% de tous les sites Web? Encore une fois, c’est tout les sites web.

8.1. Installer WordPress

L’installation de WordPress via Softaculous est super simple. Vous verrez le logo WordPress comme première option dans la partie centrale de l’écran. Placez le curseur de votre souris sur cette icône et le bouton “Installer” apparaîtra. Clique dessus.

Vous verrez un écran comme celui-ci:

installer WordPress en douceur

Cliquez sur le bouton bleu “Installer maintenant” pour commencer. Softaculous vous montrera le formulaire suivant:

Formulaire d'installation de WordPress

Voici ce que Softaculous a besoin de vous avant de pouvoir effectuer une installation WordPress.

La section «Configuration du logiciel»:

  • Choisissez la version que vous souhaitez installer. Il est recommandé de toujours choisir la dernière version disponible (le nombre le plus élevé).
  • Choisissez le protocole. Mieux vaut choisir https: // s’il est disponible (cela vous permet d’intégrer votre site avec un certificat SSL). Sinon, http: // fera aussi bien.
  • Choisissez un domaine. Il s’agit du nom de domaine que vous souhaitez ajouter WordPress. Choisissez dans la liste déroulante.
  • Dans l’annuaire. Laissez ce champ vide si vous ajoutez WordPress à la racine de votre domaine – si vous souhaitez qu’il soit disponible sous YOURDOMAIN.com. Si vous ajoutez WordPress en tant que blog à un site déjà existant, vous souhaiterez définir le répertoire sur quelque chose comme un blog ou des actualités.

La section “Paramètres du site”:

  • Nom du site. Saisissez un nom qui reflète le nom de votre site. Vous pouvez changer cela plus tard à partir de WordPress lui-même, vous n’avez donc pas besoin de passer trop de temps à y penser maintenant.
  • Description du site. Vous pouvez laisser ce champ vide pour l’instant. Vous pouvez ajuster ce paramètre à partir de WordPress ultérieurement.
  • Activer le multisite. Laissez inchangé. Il s’agit d’une fonctionnalité utile uniquement si vous prévoyez d’exécuter plusieurs installations WordPress sur le même domaine – dans une configuration multisite. Des trucs assez avancés.

La section «Compte administrateur»:

  • Nom d’utilisateur administrateur. Celui-ci est TRÈS important! Il est tout à fait correct de laisser le nom d’administrateur en tant qu’administrateur, bien que vous souhaitiez peut-être le changer en quelque chose de plus complexe. Vous allez être beaucoup plus sûr avec un nom d’utilisateur comme my-dog-likes-cuddles. Pourquoi? Il est juste exceptionnellement plus difficile à deviner, ce qui rend plus difficile pour un pirate de pénétrer votre site.
  • Mot de passe administrateur. Assurez-vous d’utiliser un mot de passe très fort composé de lettres, de chiffres, de caractères et de majuscules. Le programme d’installation vous proposera un mot de passe sécurisé. Vous pouvez aussi bien y aller, mais n’oubliez pas de l’enregistrer dans un gestionnaire de mots de passe comme LastPass. De cette façon, vous n’avez pas à le mémoriser.
  • Courriel de l’administrateur. Vérifiez si cela est correct.

La section «Choisir la langue»:

C’est assez explicite. Choisissez la langue qui correspond au public cible de votre futur site Web. Par exemple, si vous êtes aux États-Unis et que vous souhaitez cibler un public hispanophone, sélectionnez la langue WordPress comme espagnol.

La section «Sélectionner les plugins»:

Celui-ci est facultatif. Si vous le souhaitez, vous pouvez installer des plugins pratiques directement depuis Softaculous. Nous n’allons pas entrer là-dedans pour l’instant. Vous pouvez installer des plugins plus tard très facilement.

La section «Options avancées»:

Pas besoin de vous soucier des options avancées pour l’instant.

La section «Sélectionner un thème»:

Selon la configuration de Softaculous par votre hôte, vous pouvez également voir l’option de choisir un thème WordPress à installer sur votre site dès la sortie de la porte.

Vous n’avez pas besoin de vous en préoccuper maintenant. Le choix d’un thème est une étape importante, et c’est en fait plus facile à faire plus tard – une fois que votre WordPress a été entièrement installé. La sélection de thèmes que Softaculous vous montre est limitée.

N’hésitez pas à ignorer cette section pour l’instant.

Une fois que vous avez parcouru toutes ces options, cliquez sur «Installer» pour finaliser l’installation.

Après une minute environ, Softaculous vous fera savoir que votre WordPress a été installé avec succès. Vous verrez également des liens directs que vous pouvez utiliser pour vous connecter à cette nouvelle installation.

Habituellement, vous pouvez vous connecter à votre installation WordPress en allant sur YOURDOMAIN.com/wp-admin/.

9. Sauvegarde de votre site Web

Si vous avez déjà eu un téléphone ou un ordinateur mort sur vous, vous savez à quel point cela peut être dévastateur si vous n’avez pas sauvegardé vos données.

Imaginez maintenant la même chose qui se passe avec votre site Web. C’est peut-être encore pire, car il est très probable que votre site Web soit votre entreprise.

Heureusement, cPanel facilite incroyablement la prévention de cette tragédie en vous donnant la possibilité de sauvegarder votre site manuellement – à tout moment.

�� Remarque; Certains hébergeurs web géreront automatiquement les sauvegardes. Vérifiez auprès de votre hébergeur pour vous en assurer. Pourtant, apprendre à sauvegarder manuellement peut s’avérer une compétence précieuse à l’avenir.

Pour démarrer une sauvegarde, cliquez sur l’icône “Assistant de sauvegarde” qui se trouve dans la section “FICHIERS” de cPanel.

assistant de sauvegarde

Vous verrez cet écran:

assistant de sauvegarde 2

Cliquez sur le bouton «Sauvegarder» pour démarrer le processus de sauvegarde. Un écran s’affiche dans lequel vous avez la possibilité de choisir si vous souhaitez une sauvegarde complète (tous les fichiers et configurations sur vos sites Web) ou des sauvegardes partielles (répertoire personnel, bases de données MySQL, redirecteurs de courrier électronique). & filtres).

Pour vous faciliter la tâche, sauvegardez l’intégralité de votre compte et enregistrez-le sur un disque dur externe ou un autre emplacement sécurisé.

type de sauvegarde

Une fois la sauvegarde terminée, vous pourrez la télécharger.

9.1. Vérifiez votre espace disque

Certaines configurations d’hébergement sont livrées avec un espace disque illimité, tandis que d’autres mettent un plafond quelque part. Vous pouvez vérifier la quantité d’espace que vous utilisez via cPanel.

�� Remarque; Il est important de vérifier régulièrement votre espace disque pour voir quelles parties de votre site Web occupent le plus d’espace, afin de savoir où compresser ou supprimer les fichiers inutiles si vous manquez d’espace..

Pour obtenir un aperçu général de votre utilisation, jetez simplement un œil à la barre latérale droite de cPanel. Vous verrez diverses informations sur la quantité d’espace disque que vous consommez, le nombre de bases de données que vous avez configurées au total, etc..

statistiques d'utilisation

Pour obtenir un aperçu plus approfondi, cliquez sur l’icône «Utilisation du disque» dans la section «FICHIERS».

utilisation du disque

Ce que vous verrez est un bon résumé de l’espace occupé par vos différents dossiers.

utilisation du disque 2

Vous pouvez également voir votre quota ou limite au bas du premier tableau – dans ce cas, le quota dans l’image ci-dessus est de 10 240 Mo (ou 10 Go).

Il est important de noter que juste parce qu’une barre bleue est pleine ne veut pas dire vous avez utilisé tout votre espace – tous les chiffres présentés sont relatifs au plus grand répertoire.

10. Vérification de vos statistiques

La dernière chose qui mérite un coup d’œil lorsque vous parcourez cPanel est la section intitulée “METRICS”.

métrique

Vous pouvez y trouver de nombreux détails intéressants, tous vous informant sur l’état actuel de votre serveur, le nombre de visites que vous obtenez et la santé globale de la configuration.

Chacune de ces sections de statistiques présente une version légèrement différente de vos chiffres:

  • Visiteurs, Accès brut, Awstats, Webalizer tous se concentrent sur le nombre de visiteurs que vos sites Web reçoivent. La présentation varie entre chacune de ces sous-sections.
  • les erreurs présenter les entrées les plus récentes dans les journaux d’erreurs de votre site Web.
  • Bande passante vous permet de voir l’utilisation de la bande passante de votre configuration d’hébergement.
  • Webalizer FTP vous montrer des données sur toutes les visites via le protocole FTP.
  • Utilisation du processeur et de la connexion simultanée vous montre le volume de ressources machine consommé par votre configuration d’hébergement.

Fait et fait

�� Cela résume notre tutoriel cPanel. Nous espérons que vous l’avez trouvé utile. Vous avez maintenant acquis une vision complète de ce qu’est cPanel et comment l’utiliser lors de la configuration de votre environnement d’hébergement.

�� Puisque votre site Web est probablement entièrement opérationnel à présent, il ne vous reste plus qu’à le personnaliser un peu – avec des thèmes et des plugins – puis à commencer à créer du contenu pour captiver votre public..

�� Y a-t-il autre chose que vous aimeriez savoir sur cPanel? N’hésitez pas à commenter ci-dessous ou à nous contacter via la page contact.

Jeffrey Wilson Administrator
Sorry! The Author has not filled his profile.
follow me

About the author

Adblock
detector