Choisir entre Apache et NGINX pour vos besoins d’hébergement Web

Pour commencer avec un tout nouveau projet Web, vous n’avez vraiment besoin que de deux choses: un fournisseur d’hébergement et un serveur HTTP (HyperText Transfer Protocol). Les fournisseurs de cloud comme Amazon Web Services et Microsoft Azure offrent une gamme d’options de plateforme pour répondre aux exigences de taille et de vitesse de votre site. Une fois que vous vous êtes inscrit avec un hôte cloud, vous pouvez choisir le serveur HTTP à exécuter sur votre matériel virtualisé.


Un serveur HTTP est chargé d’accepter les demandes Web des visiteurs de votre site, puis de répondre à leur navigateur avec le contenu approprié. Par exemple, une demande Web de base peut demander du contenu texte HTML et une série d’images liées. Le serveur HTTP fournira une réponse Web que les navigateurs comme Google Chrome ou Mozilla Firefox peuvent comprendre et afficher.

En ce qui concerne les serveurs HTTP, deux solutions dominent une grande partie du paysage actuel: Apace et NGINX (qui se prononce comme «Engine X»). Lisez la suite pour apprendre les bases des deux et comment ils se comparent en termes d’architecture, de performances et d’autres catégories.

Bases d’Apache

La solution de serveur Web Apache existe depuis le milieu des années 90. Compte tenu de la longévité et de la stabilité du logiciel, il reste l’une des options les plus populaires pour l’hébergement de sites Web. Il s’agit d’un élément clé de la pile de développement LAMP, qui est utilisé par des équipes de toutes tailles pour déployer des applications dynamiques sur Internet. Les autres éléments de la pile LAMP sont Linux (système d’exploitation), MySQL (base de données) et PHP (script côté serveur).

Apache est proposé sous forme de progiciel gratuit et open source. Il est géré et développé par l’Apache Software Foundation. Lorsque le World Wide Web est arrivé sur la scène dans les années 1990, Apache était la solution serveur par défaut pour la plupart des sites Web. Il a été conçu dans un esprit de simplicité, et bien qu’il permette flexibilité et évolutivité, Apache a gagné en popularité à une époque où les niveaux de trafic Internet étaient bien inférieurs à ce qu’ils sont aujourd’hui..

Les bases de NGINX

La solution de serveur Web NGINX a été lancée pour la première fois en 2002. Elle a été créée par un seul administrateur système en Russie et est devenue membre de la communauté open source deux ans plus tard. La conception derrière NGINX se concentre spécifiquement sur la vitesse et les performances, deux domaines où certains pensent qu’Apache fait défaut. En fait, le projet NGINX est né à l’origine en raison du défi public C10K, qui a demandé aux développeurs de concevoir une solution HTTP pouvant gérer 10 000 utilisateurs simultanés à un niveau de performance stable..

NGINX a gagné en popularité au cours de la dernière décennie, en particulier parmi les startups qui ont besoin de développer leur matériel à un rythme rapide. Cependant, en général, NGINX est considéré comme plus difficile à configurer et à intégrer qu’Apache.

Considérations sur l’architecture

Le progiciel Apache comprend un ensemble de modules de multi-traitement (appelés MPM) qui permettent à un administrateur de serveur de déterminer comment sa solution HTTP doit gérer les demandes. Ce type d’architecture permet une grande flexibilité et personnalisation.

Le module Apache le plus basique est mpm_prefork. Il fonctionne sur une logique à thread unique, où chaque processus serveur gère une demande Web à la fois. Il s’agit du module recommandé pour les projets Web basés sur le langage de script PHP. Un autre module Apache est mpm_worker, qui prend en charge plusieurs threads en même temps. Cela aidera Apache à être plus efficace et évolutif. Le dernier module principal d’Apache, mpm_event, fonctionne de la même manière que mpm_worker mais ajoute une meilleure prise en charge des connexions persistantes, qui sont une exigence pour de nombreuses applications Web modernes..

NGINX se distingue définitivement d’Apache en termes d’architecture. Il est basé sur le concept d’opération événementielle plutôt que sur l’utilisation de processus ou de threads. Cela signifie qu’un seul employé NGINX peut gérer des milliers de connexions HTTP en même temps.

NGINX s’appuie sur un système de bouclage qui permet aux employés de détecter rapidement de nouvelles demandes chaque fois qu’un événement est déclenché. Les événements sont traités de manière asynchrone, ce qui signifie qu’ils n’ont pas à attendre que d’autres événements soient attribués séquentiellement.

Gestion du contenu

De nos jours, le contenu Web tombe dans l’une des deux catégories: statique ou dynamique. Le contenu statique comprend tout élément d’une page Web qui reste cohérent, quelle que soit la façon dont le site est utilisé. Par exemple, un logo d’entreprise en haut d’un site Web est un élément de contenu statique. Le contenu dynamique, en revanche, est contrôlé par des langages de script comme PHP et changera en fonction de la session d’un utilisateur ou d’autres variables. Les sites de messagerie, les sites bancaires et les réseaux sociaux s’appuient tous sur un contenu dynamique pour montrer aux utilisateurs leurs données individuelles.

Apache ne peut diffuser du contenu statique que sur une seule thread, ce qui fait de NGINX une solution plus convaincante pour les projets Web qui nécessitent une grande quantité de contenu statique livré rapidement. Cependant, Apache offre certains avantages en matière de contenu dynamique. Il s’intègre facilement à PHP et peut intégrer un processeur de script directement dans le travailleur HTTP. Le progiciel de base NGINX n’inclut pas la prise en charge de la livraison de contenu dynamique, vous devrez donc ajouter un processeur externe à votre pile de logiciels afin de le prendre en charge.

Comparaisons de performances

Les visiteurs extérieurs à votre site Web ne se soucient pas du type de serveur HTTP que vous utilisez sur le backend. Ils sont uniquement concernés par l’accès rapide et fiable à votre contenu. Pour cette raison, les performances devraient être la métrique clé à considérer lors de l’évaluation d’Apache et de NGINX en tant qu’options d’hébergement Web.

Grâce à son architecture événementielle, NGINX est généralement considérée comme la solution HTTP la plus rapide. Il fonctionne avec des ressources minimales, même si votre trafic Web augmente avec le temps. Cela se traduit par une faible utilisation de la mémoire et du processeur, alors qu’Apache peut nécessiter plus d’utilisation du matériel pendant les périodes de charge accrue.

Facilité de mise en œuvre

Lorsqu’il est installé sur un serveur Web dans le cadre de la pile logicielle LAMP, l’hôte HTTP Apache est incroyablement simple à configurer et à exécuter. La plupart des administrateurs n’auront pas du tout besoin de modifier les paramètres du module de multi-traitement. La plupart des personnalisations Apache se produiront au niveau du répertoire dans ce que l’on appelle les fichiers .htaccess.

Ces petits éléments de texte vous permettent d’écrire des règles et des instructions sur la façon dont le serveur HTTP doit gérer certains types de demandes. Par exemple, vous pouvez activer la réécriture d’URL afin qu’une adresse Web spécifique dans votre domaine charge les ressources d’un autre emplacement. Ceci est souvent utilisé sur les sites Web de médias sociaux où «/ nom d’utilisateur» apparaît à la fin d’une URL.

NGINX ne prend pas en charge les fichiers .htaccess ou toute autre configuration au niveau du répertoire. Cela rend le traitement des demandes plus rapide et plus sûr, mais limite toujours le contrôle qu’un administrateur système a.

Compatibilité et support

Les serveurs HTTP sont généralement exécutés sur des systèmes d’exploitation UNIX, en particulier des plates-formes Linux open source. C’est pour des raisons de vitesse, car UNIX est considéré comme le système d’exploitation le plus efficace disponible. Apache et NGINX peuvent être installés sur des distributions Linux populaires comme Ubuntu ou BSD.

Apache offre également une prise en charge complète du système d’exploitation Microsoft Windows Server. NGINX peut également être configuré pour fonctionner sur Windows mais est généralement considéré comme moins stable. Si votre organisation exécute exclusivement Windows sur ses serveurs Web, Apache sera le choix logique.

Apache dispose d’un portail de documentation en ligne robuste avec des notes de publication, des manuels de référence, des guides d’utilisation et des didacticiels pour vous aider à installer Apache dans votre environnement cloud et à commencer à l’utiliser pour une application Web. NGINX propose un type similaire de référentiel de documentation qui couvre la configuration de base ainsi qu’un guide de développement plus détaillé.

Sommaire

Apache et NGINX sont tous deux des solutions de serveur HTTP très populaires dans le monde moderne du cloud computing d’aujourd’hui. La plupart des meilleures sociétés d’hébergement au Canada utilisent Apache et NGINX.

L’insertion de l’un ou l’autre dans votre pile de développement est un choix judicieux, car ils fourniront des performances et une fiabilité stables.

Si la vitesse est votre priorité absolue et que votre site Web hébergera une grande quantité de contenu statique, NGINX peut être la meilleure option. Il devient également le choix préféré des équipes de développement qui construisent une architecture de microservices avec de nombreux sous-systèmes qui interagissent les uns avec les autres. D’un autre côté, les petits développeurs ou débutants peuvent mieux s’en tenir à Apache car il est plus facile à installer et est préconfiguré avec des piles de logiciels tiers comme LAMP.

Une chose à garder à l’esprit est que vous n’avez pas nécessairement besoin de choisir entre Apache et NGINX et d’oublier l’autre. En fait, les deux solutions sont très souvent utilisées en tandem pour offrir la meilleure expérience d’hébergement Web possible. Avec NGINX configuré comme votre proxy Web initial, les demandes peuvent être traitées rapidement et envoyées à un travailleur Apache à la fin de l’application. À partir de là, Apache peut s’intégrer à PHP ou à un autre langage de script pour préparer la réponse Web et la reboucler vers la couche NGINX.

Assurez-vous de faire vos recherches lors de la sélection d’une solution de serveur HTTP. Le système que vous avez choisi fera partie de l’épine dorsale de votre site Web ou de votre application et sera essentiel dans l’expérience quotidienne de vos utilisateurs.

Tu pourrais aussi aimer:

  • Meilleur hébergement Web
  • Meilleur constructeur de site Web

Références et crédits d’images:

  • Nginx.com
  • ESDS.co.in
  • TutorialsPoint.com
  • NTU.edu.sg
Jeffrey Wilson Administrator
Sorry! The Author has not filled his profile.
follow me
    Like this post? Please share to your friends:
    Adblock
    detector
    map